Afrique: Soudan, peine de mort annulée pour la jeune Noura Hussein

Afrique: Soudan, peine de mort annulée pour la jeune Noura Hussein

Sa condamnation à mort avait suscité l’indignation des ONG et des défenseurs de droits de l’homme à travers la planète. Noura Hussein, une jeune Soudanaise, avait tué son mari qui tentait de la violer. Mardi 26 juin, la Cour d’appel a décidé d’annuler la condamnation à la peine capitale.

Noura Hussein avait été reconnue coupable de « meurtre intentionnel » par un tribunal de Khartoum en mai 2017. L’annulation de sa condamnation à mort n’est pas une victoire complète pour la jeune femme, qui est condamnée à cinq ans de prison et doit payer une amende de 337 500 livres soudanaises, soit environ 10 000 euros.

Pour rappel, Noura Hussein n’avait que 16 ans quand son père la force à épouser un homme, en 2015. Lorsqu’elle refuse de consommer le mariage, son mari appelle ses deux frères et un cousin qui l’aident à la tenir pendant que son mari la viole. Quand il décide de la violer une deuxième fois, Noura Hussein s’enfuit. Dans la bagarre, elle attrape un couteau et tue son mari.

Sa condamnation à mort avait déclenché une vague d’indignation internationale, et après un an d’attente, La Cour d’appel a reconnu mardi 26 juin que ce meurtre était un cas de légitime défense et n’était donc pas prémédité.
Son avocat considère que cette peine de cinq ans de prison est une punition excessive et a appelé les autorités soudanaises à réviser les lois qui concernent les mariages des enfants. En effet, au Soudan la loi autorise le mariage des mineurs de plus de 10 ans.
📢Breaking📢 Sudan has repealed the death penalty for 19-year-old Noura Hussein, who was sentenced for killing her husband, after he tried to rape her. Thank you to over 400,000 of you who demanded & helped make this happen!

Par RFI

À ne pas rater !
Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez toute l'actualité directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.