Guinée : Affaire de la cour constitutionnelle, la cellule balai citoyen envisage des poursuites judiciaires contre huit (8) commissaires qu’il considère délinquants et putschistes

Guinée : Affaire de la cour constitutionnelle, la cellule balai citoyen envisage des poursuites judiciaires contre huit (8) commissaires qu’il considère délinquants et putschistes

 Devant un parterre de journaliste ce samedi 15 septembre 2018 dans ses locaux à colèyah, la Cellule Balai citoyen a démontré sa position face à la destitution du président de la cour constitutionnelle monsieur Kelefa Sall qui fait des remous dans la cité.

Pilotée par son coordinateur général Sékou Koundouno, la rencontre du jour vise à déjouer les putschistes constitutionnels << La rencontre d’aujourd’hui est très important dans la mesure où elle est dans la dynamique qui consiste à déjouer ces putschistes constitutionnels>>prononce-t-il.

Sur ce fait, la cellule balai citoyen par la voix de son coordinateur général vise une poursuite judiciaire contre ces commissaires qu’il considère délinquants et putschistes << Comme vous pouvez le constater, la position du Balai citoyen est très claire, dans le sens où nous considérons ces huit commissaires comme des délinquants, comme étant  des putschistes, contre lesquels nous allons engagés des poursuites judiciaires à partir du lundi prochain >>déclare-t-il.

Pour manifester leur ras-le-bol face à cet acte égal à la ratification de la constitution, le balai citoyen informe l’organisation d’un sit-in ce mercredi 19 septembre 2018 devant le siège de la cour constitutionnelle. 
 
Mansaré Naby Moussa depuis Conakry pour Madaliouradio +224 666-144-250

 

À ne pas rater !
Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez toute l'actualité directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.