Guinée/attaque du véhicule de Sidya Touré: un proche du président de l’UFR accuse les forces de l’ordre

Guinée/attaque du véhicule de Sidya Touré: un proche du président de l'UFR accuse les forces de l'ordre

Le véhicule du président de l’UFR (union des forces républicaines) Sidya Touré a été touché ce jeudi 14 novembre pendant les altercations entre les forces de l’ordre et les manifestants sur l’itinéraire avancé par les autorités communales.


Cette altercation qui a causé plusieurs dégâts matériels tant chez l’État n’est pas restée indifférent  chez le président de l’UFR.


Karamoko Camara membre de l'UFR

Karamoko Camara membre de l’UFR revient sur les faits « notre leader était dans cette voiture, les gendarmes et les policiers sont venus tirer des gaz lacrymogènes. Nous on était derrière, comme nous avons vu que la tension monte, nous sommes venus auprès de notre président pour le protéger. Comme on ne pouvait pas résister devant l’odeur du Gaz, nous avons cherché un bon élan pour être à l’abri du gaz », explique ce membre de l’UFR.


Poursuivant, monsieur Camara pointe un doigt  accusateur les forces de l’ordre « mais cette voiture, c’est les gendarmes et les policiers qui l’ont gâté. Ce sont eux qui ont cassé le para brise qui se trouve derrière et un autre est même rentré dans le véhicule et sorti », rajoute monsieur Karamo.

Dans son témoignage, il a ainsi précisé que la voiture s’est retrouvée dans le caniveau par faute des forces de sécurité qui l’ont poussé avec leur pick-up.

Mansaré Naby Moussa pour madaliouradio 628-820-256

.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez toute l'actualité directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.