Guinée/Conakry : Acte 5 du FNDC, les femmes interpellent le président à renoncer à son projet de troisième mandat

Guinée/Conakry : Acte 5 du FNDC, les femmes interpellent le président à renoncer à son projet de troisième mandat

Guinée/Conakry : Acte 5 du FNDC, les femmes interpellent le président à renoncer à son projet de troisième mandat

Les femmes du FNDC étaient aussi présentes ce mardi 26 novembre à l’acte 5 de la marche pacifique lancée par le Front National pour la Défense de la Constitution pour protester contre le changement de la constitution dans l’idée d’un troisième mandat pour Alpha Condé.


Du rond point tannerie, en passant par Gbèssia Kondébouyi pour rallier Hamdalaye jusqu’à Dixinn terrasse, les manifestants ont scandés des slogans hostiles au régime en place comme  » Alpha zéro, troisième mandat Amoulanfé ».


 Hadja Maimouna Bah Diallo porte-parole des femmes du FNDC

Par la même occasion, les femmes du FNDC ont lancé des cris de cœur pour interpeller le président Alpha Condé à renoncer de son projet de changement de la constitution. Hadja Maimouna Bah Diallo porte-parole des femmes du FNDC « le message que je veux lancer, ce que tous les Guinéens comprennent que la lutte menée est une lutte citoyenne. Il faudrait que tout le monde soit avec nous, comme ces personnes qui sont avec nous aujourd’hui dans la rue. Donc, l’appel que j’ai à lancer c’est de demander à ces autorités, à monsieur Alpha Condé de renoncer à ce projet qui ne peut que nuire la Guinée et le nuire lui-même et ce n’est pas à l’avantage des Guinéens. Les Guinéens se sont prononcés aujourd’hui pour dire  »NON » au changement de la constitution,  » NON  » au troisième mandat », lance-t-elle.


madame Aïcha Barry

Sur la même lancée, cette autre porte-parole de la  branche féminine du FNDC exige la libération des membres du FNDC arrêtés arbitrairement « j’appelle le peuple de Guinée à être encore plus motivés que jamais, de ne jamais baisser les bras, d’être toujours rassuré que la Guinée nous appartient, qu’Alpha Condé et son gouvernement ne pourront rien contre ce peuple de Guinée. Au président Alpha, nous exigeons la libération de tous les membres du FNDC de Conakry à Yomou », martèle madame Aïcha Barry.

Au moment où nous quittions les lieux aucun incident majeur n’a été enregistré et chacun rejoignait son domicile.

Mansaré Naby Moussa pour madaliouradio 628-820-256

À ne pas rater !
Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez toute l'actualité directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.