Guinée, Conakry : le FNDC va-t-il braver l’interdiction de manifester sur l’itinéraire aéroport -palais du peuple ?


Guinée, Conakry : le FNDC va-t-il braver l’interdiction de manifester sur l’itinéraire aéroport -palais du peuple ?

Suite à la déclaration de manifestation FNDC pour l’organisation d’une marche le jeudi 14 novembre 2019 sur l’axe aéroport-palais du peuple dans la ville de Conakry, les autorités locales concernées ont répondu favorablement tout en proposant l’itinéraire suivant : Rond-point Aéroport, point de départ – Gbessia Kondébounyi – Hamdallaye en passant par la transversale N°1 – Rond-point Belle– vue – Terrasse du stade du 28 septembre, point de dislocation. Chose que le Front national pour la défense de la constitution rejette à main de revers.

Kalissa Momo membre du FNDC et membre du bureau national du conseil des jeunes de l’UFR « nous sommes là pour une marche pacifique, personne n’a un bâton ou armé. On ne peut pas nous priver de nos droits en République de Guinée. Nous sommes des citoyens libres, chacun est libre de manifester là où il veut. On ne peut qu’informer l’État sur l’itinéraire auquelle on doit marcher. Donc, si on voit l’État nous dire qu’on ne peut pas marcher de l’aéroport jusqu’au palais, c’est impossible. On a vu lors de l’arrivée du président de la République, il a été réceptionné de l’aéroport jusqu’au palais, aucun Guinéen n’a dit quelque chose, mais est-ce l’autoroute est une priorité privée », dit-il.

Pour monsieur Kalissa, le FNDC va marcher ce jeudi sur l’axe aéroport-palais du peuple quelles que soient les conséquences « donc ce matin nous allons mordicus, coûte que coûte marcher l’aéroport au palais du peuple quel que soit le prix. Nous ne sommes pas armés et je vais vous préciser ceci, tant que le Pr Alpha Condé ne sort pas à la télé dire que je renonce à mon projet machiavélique de troisième mandat ou de nouvelle constitution, nous citoyens guinéens nous n’allons jamais renoncer. » a-t-il-insisté.

À signaler qu’aux alentours de Gbèssia Condébougni, une forte mobilisation des dispositifs sécuritaires se fait remarquer notamment, des camionnettes de la gendarmerie, des mambats de la CMIS et des pickups de la police et de la gendarmerie nationale.
Naby Moussa Mansaré pour madaliouradio

À ne pas rater !
Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez toute l'actualité directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.