Guinée: contentieux électoral des élections communales du 04 février 2018, l’opposition républicaine vers un gain de cause

Guinée: contentieux électoral des élections communales du 04 février 2018, l'opposition républicaine vers un gain de cause
Après plusieurs conversations dans la nuit de ce mercredi 08 juillet 2018 au QG de l’UFDG à Hamdalaye entre la mouvance présidentielle notamment le Ministre de l’Administration du Térritoire et de la Décentralisation, le député Amadou Damaro Camara, le Ministre Tibou Camara et les membres de l’opposition républicaine à sa tête le chef de file Cellou Dalein Diallo, un accord est tombé autour du contentieux électoral des élections communales et communautaires du 04 février dernier 2018.
Guinée: contentieux électoral des élections communales du 04 février 2018, l'opposition républicaine vers un gain de cause1

Cette rencontre est suite à une nouvelle annonce de descente dans les rues dès ce jeudi 09 juillet 2018 par l’opposition pour des points non encore exécutés de l’accord politique du 12 octobre 2016.  

Le protocole d’accord de la rencontre ressort ces points suivant : ‹‹ la désignation des présidents des conseils des quartiers et districts dans les 26 quartiers et districts pour l’opposition. La désignation des maires des communes rurales de Ouendé kénéma, Bignamou, Guéasso, Kindoye, Manfara et Bissikirima ainsi du maire de la commune urbaine de kindia revient à l’opposition ››.

Guinée: contentieux électoral des élections communales du 04 février 2018, l'opposition républicaine vers un gain de cause2

Coté mouvance, le protocole annonce que ‹‹ la désignation du maire de la commune urbaine de Dubréka est en faveur de la mouvance et les exécutifs de quatre autres communes urbaines à savoir Matoto, Matam, Ratoma et Dixinn, seront élus conformément aux dispositions légales ››.

Outre, le même accord révèle que l’assistance financière aux victimes des manifestations est prévue dans les accords politique ‹‹ la délégation gouvernementale a informé l’opposition de l’existence dans la loi de finances 2018 des crédits destinés à cette assistance. Les deux parties ont convenu de diligenter la mise en œuvre effective de cette assistance ››.

Autre point marquant dans cet accord ‹‹ la délégation gouvernementale a pris acte des préoccupations exprimées par l’opposition par rapport à la libération de ces militants et responsables arrêtés lors de la crise post-électorale et a promis de rechercher une issue diligente à cette situation ››.

Espérons une suite favorable pour que la Guinée sorte de ces manifestations post-électorale qui ont tant bouleversées les activités socioéconomiques du Pays.

Mansaré Naby Moussa depuis Conakry pour Madaliouradio +224 666-144-250

À ne pas rater !
Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez toute l'actualité directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.