Guinée : Droit de l’homme, l’INIDH vers le monitoring des lieux de privation dans les 08 régions administratives de la Guinée

Guinée : Droit de l'homme, l'INIDH vers le monitoring des lieux de privation dans les 08 régions administratives de la Guinée

La deuxième session plénière de l’INIDH  »Institution Nationale Indépendante des droits Humains » s’est tenue ce vendredi 07 septembre 2018 au palais du peuple.  Cette rencontre a connu la présence de 22 commissaires et s’est accentuée sur l’élection d’une rapporteuse générale de l’institution et sur le déroulement du calendrier des activités prévues pour cette année.

Durant la session plénière, les commissaires vont  élire le ou la rapporteur (e) général (e)  pour combler le poste vacant et par la suite déployer  dans les 08 régions administratives du pays pour faire le monitoring des lieux de privation de liberté << durant cette session, vous serez amenés à élire le ou la rapporteur (e) général (e)  de l’INDH dont le poste est vacant, vous serez par la suite déployé sur le terrain en vue de faire le monitoring des lieux de privation de liberté notamment les unités de gendarmerie et de la police ainsi que les prisons et maisons centrales dans les 08 régions administratives de la Guinée >> annonce Dr Alia Diaby président de l’INIDH. 

Pour le respect des droits de l’homme en Guinée,  Dr Alia invite les leaders politiques à tenir des discours inclusifs << nous demandons au personnel politique de soigner et assainir le discours politique qui doit être inclusif et exempte notamment de discrimination >> lance-t-il. 

Sur la même lancée Dr Diaby encourage le gouvernement d’en faire l’accès à l’information publique une priorité << nous encourageons les autorités gouvernementales, dans le cadre du droit d’accès des citoyens à l’information publique, de publier les conventions notamment cette plus récente  concession d’une partie du port autonome de Conakry >> rajoute-t-il.
Guinée : Droit de l'homme, l'INIDH vers le monitoring des lieux de privation dans les 08 régions administratives de la Guinée 1

Aussitôt élue comme rapporteuse à la tête de cette institution des droits humains, Madame Mariama Ciré Keita promet de se donner à fond << c’est une fierté pour moi parce que je vais rendre service à l’institution ainsi qu’à ma nation qui est la Guinée. Je compte vraiment donner le maximum de moi-même qui est à la satisfaction de tout le monde >> promet-elle.
Sur les allégations de violation des droits de l’homme liées à l’augmentation du prix du carburant à la pompe, l’INIDH a déployé des missions d’observation.

Mansaré Naby Moussa depuis Conakry pour Madaliouradio +224 666-144-250

À ne pas rater !
Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez toute l'actualité directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.