Guinée: Droits humains, la compagnie vale-BSG visée par une plaine pour le massacre de Zogota

Guinée: Droits humains, la compagnie vale-BSG visée par  une plaine pour le massacre de Zogota

En conférence de presse ce mercredi 12 septembre à la maison commune des journalistes, l’ONG Mêmes droits pour tous  »MDT »évoque avoir porter une plainte contre la compagnie minière vale-BSG pour sa responsabilité présumée dans les assassinats, arrestations, détentions arbitraires, torture et  destruction de biens privés contre les habitants de  Zogota.

Cette plainte est suite au massacre de Zogota en 2012 où la société minière est accusée d’être en étroite collaboration avec les forces de sécurité << la compagnie a aidé à planifier l’action des forces de sécurité. Les preuves démontrent que l’attaque contre les habitants de Zogota a commencé immédiatement après la réunion entre la hiérarchie de la compagnie, les représentants du gouvernement et les commandants des forces de sécurité >>a expliqué monsieur Frédéric Foromou Loua président de l’ONG.

monsieur Frédéric Foromou Loua président de l'ONG.

En outre, l’ONG reproche à l’entreprise d’avoir fournis une assistance logistique importante aux forces de sécurité pour la commission des crimes << Selon plusieurs témoignages concordants, l’entreprise aurait ravitaillé en combustible des véhicules de forces de sécurité dans les heures avant l’attaque. Et la compagnie s’est engagée à fournir des véhicules pour arrêter les responsables des manifestations. La compagnie a continué à collaborer avec les forces de sécurité même après le massacre. Quelques heures après l’attaque, des témoins du village voisin Mahouon ont dit avoir vu des agents des forces de sécurité dans des véhicules appartenant à la compagnie allant vers Zogota >>précise-t-il.

Pour un rappel, c’est dans la nuit du 03 au 04 août 2012 dans les environs de minuit que  des éléments de forces de sécurité et de défense guinéennes ont attaqué le village de Zogota en tirant au hasard, tuant 06 habitants, blessant plusieurs, incendiant des habitations, arrêtant et torturant plusieurs autres personnes.

 Mansaré Naby moussa depuis Conakry pour Madaliouradio +224 666-144-250
À ne pas rater !
Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez toute l'actualité directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.