Guinée/Education : Lancement du BEPC à Kindia, 7 762 candidats dont 3 470 Filles au compte de la préfecture face aux épreuves

Guinée/Education : Lancement du BEPC à Kindia, 7 762 candidats dont 3 470 Filles au compte de la préfecture face aux épreuves

Les candidats au Brevet d’Étude du Premier Cycle (BEPC) ont démarré les épreuves ce lundi 18 aout 2020 sur toute l’étendue du territoire nationale. À Kindia, 7762 candidats dont 3470 filles affrontent les épreuves au compte de la préfecture.

Le lancement des épreuves a été présidé par le chef de cabinet du gouvernorat de Kindia Docteur Diteen Diallo. L’école de condetta, la salle 1 a servi de cadre à l’ouverture du premier pli de l’enveloppe contenant l’épreuve de rédaction.

Lors du lancement, Docteur Diteen a indiqué que tout est mis en œuvre pour la réussite de cet examen notamment le respect strict des gestes barrières « Cet examen se déroule dans un contexte de crise sanitaire. Donc, ici les mesures barrières sont respectés, les candidats et les surveillants portent leur masque et à la devanture des classes. Il y a des kits de lavage de main et nous allons tous y veiller pour que tous se passent bien », a expliqué Docteur Diteen Diallo.

Prenant part à cette cérémonie de lancement, Ousmane Aissata 1 Camara le Directeur Préfectorale de l’Éducation de Kindia a rassuré que toutes les anomalies ont été corrigé ce matin  « Je pus dire il n’y a pas assez de problèmes, car tous les candidats ont reçu leur carte. Donc, à Kindia, tout a bien démarré et les 7 762 candidats sont répartis entre 25 centres. C’est seulement le nombre de surveillant que je ne maitrise pas. Du côté de l’enseignement général, ils sont 7 329 dont 3 362 filles et le Franco Arabe 433 dont 108 filles », a laissé entendre le DPE de Kindia Ousmane Aissata 1Camara.

Guinée/Education : Lancement du BEPC à Kindia, 7 762 candidats dont 3 470 Filles au compte de la préfecture face aux épreuves

Quant à l’inspecteur régional de l’éducation de Boké en remplacement de Mouctar Camara celui de Kindia, Mory Sidibé souligne « Déjà tous les enseignants sont avertis qu’on ne doit pas venir au centre avec un téléphone. Les élèves sont avertis qu’ils ne doivent pas venir au centre avec un téléphone ou n’importe quel document. C’est interdit. Les surveillantes, également, sont défendues de venir avec un sac au centre. Toutes les dispositions sont prises pour veiller au bon déroulement de l’examen » a-t-il souligné

À en croire, 30081 candidats dont 13381 filles répartis dans 104 centres d’examens pour la région de Kindia doivent affronter les différentes épreuves au compte de cette année

Mamadou Aliou Barry Madalioudadio News

À ne pas rater !
Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez toute l'actualité directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.