Guinée : Éducation, l’ONG protégeons les Droits Humains se lance dans la promotion de l’Unité nationale et de la paix

Guinée : Éducation : l'ONG protégeons les Droits Humains se lance dans la promotion de l'Unité nationale et de la paix

C’est dans le cadre de promouvoir le Dialogue et la concertation à travers les mécanismes traditionnels de prévention et de la résolution des conflits que l’ONG protégeons les droits Humains (P. D. H) a officiellement  lancée ce mercredi 15 août dans un réceptif hôtelier son projet intitulé ‹‹ Asseyons-nous et discutons ››.

Financer par OSIWA (Open Sociéty Initiative For West Africa), cette cérémonie à connue la présence de quelques membres des organisations internationales ainsi que le ministre de la jeunesse et de l’emploi des jeunes.


Monsieur Ibrahima Diallo président de ONG P. D. H

Pour Monsieur Ibrahima Diallo président de ONG P. D. H, cette initiative s’inspire à des nombreuses crises socio-politique qui ont dégradées les tissus sociales dans le pays ‹‹ comme vous le savez, notre pays fait face depuis un moment  à des crises sociopolitiques qui ont dégradées les tissus sociales avec pour conséquence des nombreuses pertes en vie humaine, et la rupture du Dialogue entre les principaux acteurs du Pays. Ce projet donc attend contribuer à la mise en œuvre des recommandations de la commission provisoire de la réconciliation nationale à travers la mobilisation des jeunes, femmes et des autorités locales pour un espace de dialogue local pour prévention et résolution des conflits à caractère sociale ›› indique-t-il.


Monsieur Mamadou Diallo chargé de programme à la fondation OSIWA

Pour sa part, Monsieur Mamadou Diallo chargé de programme à la fondation OSIWA, témoigne que l’utilisation des méthodes traditionnelles de résolution des conflits est rassurante en Guinée ‹‹ nous pensons que le maintien de la paix est primordiale. On n’a eu à travailler avec la commission provisoire des réconciliations nationales. Et dans ces recommandations, il y’a l’utilisation des méthodes traditionnelles de résolution des conflits. Donc nous pensons que c’est une recommandation qui peut être au niveau local. On n’a appliqué dans la région forestière et dans la région administrative de Conakry. Nous pensons faire en sorte que les gens se regroupent autour du débat. Le projet applique trois éléments essentiels : le premier prévenir les conflits, le deuxième résoudre les conflits et le troisième c’est faire en sorte de pérenniser  la paix. Ce sont les formes traditionnelles que nos parents ont utilisés et qui ont pu vivre à l’harmonie ›› explique-t-il.

Monsieur Mouctar Diallo Ministre de la Jeunesse et de l'Emploi des Jeunes appelle

La préservation de la paix étant le moteur du développement de tout pays Monsieur Mouctar Diallo Ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes appelle de s’en servir ‹‹ pour nous gouvernement, nous saluons cette initiative lumineuse consistant à promouvoir les vertus du dialogue pour prévenir où gérer les conflits. Sans la paix rien n’est possible. Donc, la paix doit être absolument préservée.  Nous soutenons et nous encourageons l’ensemble des acteurs  de contribuer à la promotion du dialogue pour préserver la paix pour le bonheur de l’ensemble des guinéens ›› lance-t-il.

Ce projet qui a pour coût  605.000 dollars US  à une durée de 15 mois et couvre les cinq commune de Conakry. Seize quartiers connaitront  des activités communautaires et scolaires.

Mansaré Naby Moussa depuis Conakry pour Madaliouradio +224-666-144-250

À ne pas rater !
Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez toute l'actualité directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.