Guinée: Entrepreneuriat féminin, la ministre de l’action sociale et de la promotion féminine propose trois dimensions pour y parvenir

Guinée: Entrepreneuriat féminin, la ministre de l’action sociale et de la promotion féminine propose trois dimensions pour y parvenir

La  ministre de l’action sociale et de la promotion féminine madame Mariame Sylla a présidé ce samedi dernier un atelier de formation sur l’entrepreneuriat féminine intitulée  » Femmes face aux défis de l’entrepreneuriat en Guinée » organisée par l’ONG  »INITIATIVE FEMMES DE GUINÉE » afin de faciliter l’autonomisation des femmes.

L’autonomisation de la femme étant un processus qui vise à donner plus de pouvoir à la femme afin d’améliorer leur propre estime de  choix de leur indépendance financière, la ministre de la tutelle a profité de ce cadre pour proposer quelques dimensions adéquates pour  parvenir à ce processus.

<< L’entrepreneuriat féminin est un processus par lequel la femme acquière par elle-même suffisamment de capacité pour prendre des décisions avisées tant sur les plans politiques, économiques, sociales et familiales. Pour y parvenir, il nous faut appréhender trois dimensions dont celle consistant à favoriser l’accès aux opportunités économiques. Il s’agira de la dignité des mesures et action pour accroitre l’employabilité des femmes et l’accès à d’avantage emploi descend dans le secteur formel. Il s’agit aussi de promouvoir l’entrepreneuriat féminin >> propose madame Mariame Sylla ministre de l’action sociale et de la promotion féminine.

Pour la matérialisation de ce domaine, madame Sylla précise que des actions majeures ont été entreprises << les actions ont été entreprises en faveur des femmes de guinée. Il s’agit de la construction des centres d’autonomisations. Nous en avons construit 22. Aujourd’hui avec le ministère de la télécommunication, il y’a dix centres qui ont bénéficié de 100 ordinateurs. Le gouvernement a pris en faveur des femmes, la promotion et qualification des produits de l’artisanat, la création des Mufas >> précise-t-elle.
 
De nos jour, plus d’une dizaine de femme ont pues créer des entreprises de lavage  d’habits. Environs 2.000 femmes sont détentrice de boutique. Plus d’une dizaine sont propriétaire d’agences de voyage et de tourisme et deux Radios communautaires sont créée et dirigée par Des femmes.
 
Mansaré Naby Moussa depuis Conakry pour Madaliouradio +224 666-144-250.

 

À ne pas rater !
Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez toute l'actualité directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.