Guinée : fête de l’indépendance, qu’est ce qui n’a pas marché ?

Guinée : fête de l'indépendance, qu’est ce qui n’a pas marché ?

L’an 60 de l’indépendance de la Guinée a été célébré ce mardi 2 octobre au vieil stade du 28 septembre de Conakry. Très tôt le matin le lieu était envahi des citoyens venus de tous les horizons pour commémorer cette journée solennelle.

Habillé en Boubou comme au temps de feu Ahmed Sékou Touré, le chef de l’Etat Pr Alpha Condé  a fait son entrée à 11h20 mins GMT dans le stade. Dix présidents africains et des représentants de plusieurs chefs d’Etat ont pris part à cette rencontre sans oublier la présence de la première dame du Mali et celle de la Guinée.

Des prestations artistiques et des défilés ont marqué cet évènement solennel. Cependant, des défaillances ont été enregistrées dans l’organisation de cette cérémonie.

Le premier constat de notre reporter sur le terrain est que les forces de l’ordre interdisaient aux citoyens de rentrer avec leur sac et leur nourriture qui était une instruction au portail, d’autres en avaient dans le stade.
De l’autre côté, les places réservées à la presse ont été envahies par des spectateurs au vu et au su des organisateurs. Finalement, on ne savait qui étaient journalistes.
L’autre aspect plus marquant, ce sont des personnes qui tombaient en syncopes, en pleine prestation  artistique, des jeunes femmes et même des hommes avaient des crises d’épilepsie. Ce qui a créé une certaine déconcentration.
Un point à signaler, c’est le défilé civil qui était désordonné. Les différents secteurs étaient mélangés et une foule a pris d’assaut le défilé et les spectateurs ne savaient qui était de quel département.

Dans ce défilé civil, il y’ avait la présence de l’artiste Elie Kamano qui s’est reconverti en politique. Sidya Touré était aussi présent à cette rencontre, cependant le chef de file de l’Opposition Républicaine El hadj Cellou Dalein Diallo a boudé cette cérémonie.  
Il faut noter tout de même que le défilé des militaires a retenu l’attention des gens.

Il faut noter tout de même que le défilé des militaires a retenu l’attention des gens

Aux environs de 15h, le chef de l’Etat et sa suite ont quitté le stade pour aller à l’hôtel Sheraton où un dîner est offert à ses hôtes avant leur retour dans leur pays d’origine. Au stade, un concert se déroule actuellement jusqu’à minuit pour la jeunesse guinéenne.

Mansaré Naby Moussa depuis Conakry pour Madaliouradio +224 666-144-250

À ne pas rater !
Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez toute l'actualité directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.