Guinée : Kindia, cas de meurtre d’un jeune âgé de 28 ans dans une bagarre

Guinée : Kindia, cas de meurtre d’un jeune âgé de 28 ans dans une bagarre

Selon nos sources, c’est au quartier Abattoir 1 Commune Urbaine de Kindia que l’acte s’est déroulé  aux environs de 1 heure du matin. Un jeune serait venu  séparer Bafodé Camara avec son ami au cours d’une bagarre. Ce dernier lui a administré  un coup fatal au niveau de la région frontale entraînant sa mort.

Doungou KEITA alias Good Boy  chef quartier Abattoir 1 explique les circonstances de l’incident : « Ils étaient en train de se bagarrer. Celui  qui était venu séparer les deux jeunes a pris un bâton et à frapper sur la tête du nommé Bafodé Camara qui a succombé sur place ».

Guinée : Kindia, cas de meurtre d’un jeune âgé de 28 ans dans une bagarre1
Le corps du défunt a été transporté à l’hôpital Régional de Kindia pendant cette même nuit. Docteur Kaba Mory  chirurgien explique le moment et l’état dans lequel se trouvait la victime à sa réception : « C’était aux environs de 1h 30 minutes du matin qu’on a reçu un dépôt de corps. Selon les accompagnants qu’il s’agit de Bafodé Camara. Que c’est au cours  d’une bagarre entre lui  et son camarade soudain qu’il a reçu un coup violent à l’aide d’un bâton au niveau de la région frontale entraînant chez lui la mort. A  sa réception, il y avait  un important hémato au niveau de la région frontale et il saignait aussi au niveau des deux fosses nasales ».      
Guinée : Kindia, cas de meurtre d’un jeune âgé de 28 ans dans une bagarre2

Informer, les autorités judiciaires de la Commune Urbaine de Kindia  se sont saisies de l’affaire. Amadou Diallo premier substitut du Procureur de Tribunal de la Première Instance de Kindia qualifie cet acte de meurtre : « L’un s’est servi d’un objet notamment en bois, il a administré un coup qui a été fatale à l’autre. Un citoyen qui prend un bois et pose avec violence sur un autre citoyen comme lui, il a tué. Le fait de tuer c’est ce que nous appelons dans notre jargon ‘’le meurtre’’ ».

Poursuivant, le substitut du procureur Amadou Diallo ajoute que le suspect est placé sous mandat d’arrêt à la prison civile de Kindia pour des fins d’enquête : « Le suspect nous l’avons placé sous mandat. Maintenant l’enquête va se poursuivre à la prison civile. Cela pour éviter les cas d’évasion ou de fuite. Au terme de son enquête le procès-verbal nous trouvera ici. Puis qu’il s’agit d’un crime, on va ouvrir une information en saisissant un juge d’instruction qui va approfondir encore l’enquête menée par les officiers de la police judiciaire ».

Par ailleurs, il faut signaler que le long des rails et de la rivière Tokhou dans le quartier Abattoir 1 sont devenus de nos jours des lieux où bon nombre de jeune désabusé et sans repère y vient pour commettre leur sale besogne.

Affaire à suivre

Chérif KEITA  pour Madaliouradio.com

À ne pas rater !
Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez toute l'actualité directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.