Guinée, Kindia: la manifestation du FNDC interdite par l’autorité communale

Guinée, Kindia: la manifestation du FNDC interdite par l’autorité communale

La manifestation de l’antenne locale du FNDC à Kindia projeter le lundi 11 novembre 2019 contre la modification de la constitution  et un éventuel troisième mandat pour le président Alpha Condé est interdite par les autorités  communales. Les membres du front national pour la défense de la constitution maintiennent leur position.

Dans un entretien accordé aux hommes medias, Alseny Farinta Camara, le coordinateur régional dudit front se dit choqué par la décision de l’autorité communale « Nous avons déjà adressée une déclaration de marche à la commune urbaine de Kindia mais très malheureusement nous avons constaté avec regret que la réponse de la commune méconnaisse le droit de manifestation et de cortège. Au sein du FNDC Kindia cela nous a choqués parce que tout simplement, les autorités de la commune violent une fois de plus le droit de manifestation », a-t-il expliqué.


Pour Alseny Farinta Camara, l’argument brandit par la commune pour interdire la manifestation  est l’échec massif des élèves de l’année dernière mais cela relève  de la responsabilité du gouvernement « L’argument que la commune a donné, c’est compte tenu des échecs massif des élèves de l’année dernière et cela ne relève pas de notre responsabilité, c’est plutôt de la responsabilité du gouvernement à faire en sorte que les élèves puissent étudier de manière à ce que qu’il ait de succès dans les écoles », dit-il.


Malgré cette interdiction de manifester, le FNDC branche de Kindia maintient sa position et appelle ses partisans à se mobiliser d’avantage ce lundi 11 novembre 2019 « nous maintenons notre manifestation de ce lundi 11 novembre 2019. Nous allons marcher parce que  la loi est impersonnelle et elle est générale. La commune urbaine de Kindia n’appartient pas à une personne ni à un groupe de personnes. Donc nous appelons nos partisans à se mobiliser d’avantage pour que ce lundi nous puissions donner un franc succès aux manifestations dans notre commune urbaine », a-t-il insisté.

Pour rappel, l’année scolaire 2018-2019, la préfecture de Kindia a enregistré un taux  de réussite scolaire très bas d’où beaucoup d’observateur accuse  les mouvements de grèves du SLEG d’être à la base de ses échecs.
De Kindia, Chérif Keïta pour madaliouradio.net

À ne pas rater !
Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez toute l'actualité directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.