Guinée, Kindia l’appel du FNDC à manifester, une foule dans la rue

Guinée, Kindia l’appel du FNDC à manifester, une foule dans la rue

Ce lundi 04 novembre, le centre-ville de Kindia est pris d’assaut par les partisans du FNDC pour manifester leur opposition à un éventuel changement de la constitution.

À 10 heures, partisans et sympathisants du FNDC ont ralliés la station totale du centre-ville le point de départ de la manifestation. De la station totale en passant par CFAO, le grand marché de wambelen jusqu’à la place des martyrs, la ville rythmait aux pas des chants, danses et des messages hostiles à l’endroit du pouvoir en place. Dans la foulée des pancartes sur lesquelles on peut lire « non au 3e mandat », « amoulanfé », « Gassata », « non à la nouvelle constitution ». La circulation est restée fluide et les activités économiques ont suivi le cours normal. La gendarmerie et la police ont très tôt investi les principaux axes de la commune urbaine pour sécuriser la ville et les manifestants. Seuls quelques grands magasins sont restés fermés, a-t-on constaté.


Abdoulaye Bah l’ex-président de la délégation spéciale de Kindia et actuel secrétaire chargé des affaires juridiques du FNDC

Arriver à destination la place des martyrs, tour à tour quelques leaders du FNDC ont tenu leurs discours. Abdoulaye Bah l’ex-président de la délégation spéciale de Kindia et actuel secrétaire chargé des affaires juridiques du FNDC « On vous remercie très sincèrement d’être ici ce matin, je prends la parole au nom du FNDC antenne de Kindia. Le Front national pour la Défense de la Constitution est une association de partis politiques démocratiques et de syndicats sérieux et d’une bonne franche de la société civile. Nous sommes très fières des trente-trois quartiers de Kindia. Le résultat est éloquent, on est fière de vous. On vous remercie et on vous demande de continuer à lutter. Maintenant cela étant dit, on est réuni ici pour symboliser notre opposition farouche à une cause et illégale constitution qui ne fait que donner un troisième mandat illégal à un président qui n’a que deux mandats », a-t-il dit.

Selon Abdoulaye Bah, personne ne peut faire au-delà de deux mandats en Guinée selon les textes de loi et qu’il n’est écrit nulle part de remplacer la constitution par une autre « La constitution Guinéenne qu’on connaît, qu’on voit, prévoit en son article 27 qu’un Guinéen n’a droit que deux mandats consécutifs ou non. Donc, 5 x 2 = 10 ans. Et l’article 154 de la même constitution en vigueur visible et vraie  prévoit que le nombre de mandats ne peut  en aucun cas être modifié par qui que ce soit. […] Il n’est écrit nulle part chers frères et sœurs qu’en Guinée qu’on peut effacer une constitution et remplacer par une nouvelle. C’est impossible. Mais avec le RPG toutes les bêtises sont possibles parce qu’ils ne connaissent pas le droit. La constitution prévoit cependant qu’on peut modifier, réviser, amender des articles d’une constitution en Guinée mais il n’est écrit nulle part qu’on peut  changer une constitution. Ce travail veut donner à Alpha Condé un troisième mandat mais amoulanfé ».

Pour Lamine N’bemba Camara membre du FNDC, cette mobilisation, ce n’est dû jamais vu à Kindia et qu’ils n’ont pas besoin d’utiliser les caisses de l’État pour mobiliser les gens « On est content du citoyen de Kindia par rapport à cette mobilisation du jamais vu à Kindia. Nous avons prouvé que le FNDC existe à Kindia. Et on n’a pas besoin de faire souffrir notre caisse nationale pour mobiliser les gens. C’est des vrais citoyens qui en on marle aujourd’hui de cette gestion opaque de nos ressources qui doivent rentrer dans le bien-être des Guinéens ».

À signaler que la marche s’est déroulée sans incident.


De Kindia Mamadou Aliou Barry pour madaliouradio net

À ne pas rater !
Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez toute l'actualité directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.