Guinée, Kindia : le coordinateur du FNDC et trois de ses membres arrêtés

Guinée, Kindia : le coordinateur du FNDC et trois de ses membres arrêtés

Interdit de manifester, les membres du Front national pour la défense de la constitution ont été arrêtés ce jeudi 14 novembre 2019 par les forces de sécurité de Kindia alors qu’ils se mobilisaient pour manifester contre la modification de la constitution guinéenne et un éventuel troisième mandat pour l’actuel chef d’État le professeur alpha Condé.

Alseny Farinta Camara coordinateur de l’antenne locale du FNDC de Kindia et trois de ses membres ont été arrêtés à la station totale de la gare routière alors qu’ils se mobilisaient pour sortir dans les rues afin d’exprimer leur ras-le-bol contre le changement de la constitution et un éventuel troisième mandat pour le président de la République le professeur Alpha Condé.


Pendant toute la journée, les forces de l’ordre sillonnent la ville avec les armes conventionnelles et le gaz lacrymogène.


Malgré ces arrestations, Abdoulaye Bah, chargé des affaires juridiques du FNDC antenne de Kindia, a battu le pavé. Dans leur sortie, ils ont réclamé la libération de leur leader et se disent déterminés à aller jusqu’au bout.
À noter que les forces de maintien de l’ordre n’ont pas usé de gaz lacrymogènes et aucun incident majeur n’a été enregistré.
Nous y reviendrons.
Chérif Keita correspondant régional depuis Kindia pour madaliouradio.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez toute l'actualité directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.