Guinée : Kindia, le Ministre Moustapha Natité supervise la finalisation des travaux d’aménagement de la déviation de Linsan.

GUINEE : Kindia, le Ministre des Travaux Publics supervise la finalisation des travaux d’aménagement de la déviation de Linsan.

            Moustapha Naité à Linsan

Les travaux de déviation du pont de Linsan font partie des priorités du Ministre des Travaux Public Moustapha Naité. Les usagers de la route ont du plomb dans l’aile pour traverser ce pont au niveau de la déviation en attendant la reconstruction de l’ancien.

Préoccuper, le Ministre Moustapha Naité a passé deux jours dans la Commune Rurale de Linsan afin de superviser la finalisation des travaux d’aménagement de la grande déviation de cet ouvrage de franchissement écroulé.

Moustapha Naité Ministre des Travaux Public dégage l’objectif de son séjour à la déviation du pont de Linsan : « La route nationale numéro 1 relie  l’essentiel des activités de nos pays tant sur le plan sécuritaire, économique, sanitaire et tout ce qui s’ensuit. Il était extrêmement important  que des travaux de maintenance qui devait commencer sur cette route et qui devait interrompre le trafic au moins pour 24h que je sois présent moi-même  afin que les travaux se fassent dans des très bonnes conditions dans les règles de l’art. Mais aussi en s’assurant que la sécurité a été observée comme priorité. C’est ce qu’on a fait et le communiqué a effectivement informé la population riveraine et les usagers  que  la route allait être interrompue du  dimanche soir au lundi matin. Je dois dire que la consigne a été, dans la grande partie, suivie parce qu’on a eu assez de possibilité de  se mouvoir. Les engins et les ingénieurs sur le terrain de pouvoir travailler. C’est vrai qu’il y a certaines  personnes qui sont venues des autres endroits qui n’ont peut-être pas eu accès à l’information mais qui ont dû patienter, qui ont obéit, qui ont compris que c’était une nécessité de renforcer cette déviation.  Parce qu’il faut du tout éviter, c’est de faire le pont définitif qui doit être fait  dans l’urgence et dans la précipitation par ce que ce sont des vies humaines  qui quand même  pratiquent ce pont ».

Pour le Ministre, le recrutement d’un cabinet de signature internationale pour le contrôle du pont qui va être reconstruit est engagé et que l’interruption du trafic sur la déviation était nécessaire pour son renforcement en cette période hivernale en attendant la reconstruction du pont : « Donc nous avons engagé des consultations pour recruter un cabinet de signature internationale pour le contrôle du pont qui va être reconstruit qui a déjà commencé. Mais pour avoir un contrôle et s’assurer effectivement que le pont se fait dans les règles de l’art. Il était absolument nécessaire que cette déviation soit renforcée puis que nous sommes en période hivernale, il y a des grandes pluies chez nous. Et le fleuve qui traverse ce pont c’est le fleuve Konkouré avec beaucoup de confluents. Donc, la nécessité s’impose pour nous d’interrompre le trafic ».

Les travaux d’installation  des tuyaux et des busses sont en bon cours pour permettre à ce que les usagers puissent emprunter cette déviation en toute sécurité : « Nous avons installé des busses par ce que le passage hydraulique du pont est très grand. Un bassin plus de 30 mètre linéaires avec  environs 6 mettre de niveau de l’eau. Donc quasiment 180 mètre carré de surface linéaire. Donc, il fallait obligatoirement faire en sorte que les busses que nous installons puissent au moyen compenser, il ne  reste que le tiers de cette surface hydraulique. C’est pour cela nous avons installé des tuyaux partout. Des busses installés pour permettre à ce que le travail se fasse dans des très bonnes conditions. Je dois dire que la première partie est faite, une seconde va être accélérée pour permettre à ce que les usagers puissent emprunter cette déviation en toute sécurité avec moyen de problème» a-t-il dit le Ministre des Travaux Publics.

Le Ministre des Travaux Publics rappelle qu’il est important que la discipline demeure par ce que encore une fois c’est une déviation. Si l’on veut que tout le monde passe sans heurt, sans problème, il faut que les consignes de sécurité et de disciplines soient observées en attendant la reconstruction définitive. De ce fait, il présente ses excuses à tous les usagers et il en appelle à leur sens de responsabilité, à la patience surtout.
Par ailleurs, Moustapha Naité signale que le pont de Linsan qui a cédé est vieux de 86 ans et que cela l’interpelle de faire une enquête sur tous les ouvrages de franchissement dans le pays : « C’est un pont vieux de 86 ans qui a cédé. Cela nous interpelle à faire une enquête sur tous les ouvrages de franchissement que nous avons en République de Guinée. La semaine dernière, j’ai déjà dépêché sur le terrain une mission qui est parti inspecter 4 ouvrages qui ont déjà montré des signes de fatigue mais la semaine qui va suivre une plus grande mission sortira pour tous les autres ouvrages de franchissement que nous avons dans le pays».

GUINEE : Kindia, le Ministre des Travaux Publics supervise la finalisation des travaux d’aménagement de la déviation de Linsan.1


Monsieur Vincent, Directeur Commercial de la Société Nationale Chinoise des Travaux de Ponts et de Chaussées chargée d’aménager la déviation du pont, quant à lui, explique le travail effectué par sa société : « En fait pour le cas de Linsan, il y a une autre société qui doit faire la reconstruction du pont. Pour notre société, par la demande du Monsieur le Ministre Moustapha Naité, nous allons nous occuper de l’aménagement de la déviation. Nos équipes pendant la nuit ont déjà fait le remblayage pour permettre aux véhicules de circuler. Nous avons mis une deuxième couche de busse pour que la circulation puisse être possible en cette saison hivernale pendant la reconstruction du pont. Je pense bien que l’autre société a besoin de trois semaines avant de débuter les travaux du pont. Avant cette période, il faut protéger la population en rendant la route praticable ».

 Amadou Bailo  Diallo
  628 51 67 96
À ne pas rater !
Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez toute l'actualité directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.