Guinée: Kindia, le Tribunal militaire en formation spéciale condamne deux officiers militaires

Le procès de deux officiers militaires qui  a débuté ce lundi 06 Juillet 2018 dans la salle des audiences du Tribunal militaire en formation spéciale  de Kindia a  pris fin ce Mardi 07 Juillet 2018.  Le Sous-lieutenant Mohamed 1 Camara condamné à 10 ans d’emprisonnement   dont 5 ans assorti de sursis  avec une amande de 10 millions de francs guinéens  et le capitaine Abdourahamane Camara  à un an d’emprisonnement  avec une amande d’un million de  francs guinéens.  

Le procès de deux officiers militaires qui  a débuté ce lundi 06 Juillet 2018 dans la salle des audiences du Tribunal militaire en formation spéciale  de Kindia a  pris fin ce Mardi 07Juillet 2018. Il s’agit du sous-lieutenant Mohamed 1 Camara  Alias kougouri en service au camp de Samoroya  de Kindia poursuivi pour viol de mineure de 12 ans et le Capitaine Abdourahamane Camara  en service à Télimélé  poursuivi pour dissimulation d’armes et de munitions.    

Dans le premier dossier l’accusé sous-lieutenant Mohamed 1 Camara à la barre n’a pas reconnu des faits qui lui sont reprochés malgré qu’il ait signé son PV reconnaissant les faits à la Gendarmerie. Dans le second dossier le capitaine Abdourahamane Camara en service à Télimélé poursuivi pour dissimulation d’armes et de munitions qui est monté à la barre. Après un débat houleux entre le président de  l’audience et le Ministère Public, l’accusé capitaine Abdourahamane Camara affirme avoir fait des erreurs et non de fautes.


Le Colonel Alya Camara  procureur Militaire représentant du ministère public a dans sa réquisition prononcé la condamnation des deux officiers présumés respectivement en service au camp de Samoroya de Kindia et  Télimélé :   « Le tribunal militaire en formation spéciale statuant publiquement contradictoirement en matière criminelle et premier ressort après avoir délibéré sur l’action publique déclare ce qui suit  le sous-lieutenant Mohamed 1 Camara coupable des faits de viol. Pour la répression le condamne à dix ans d’emprisonnement dont 5 ans assorti de sursis et le payement d’une somme de dix millions de francs guinéens en application des articles 268, 269 de code pénal de 23, 161 du code de justice militaire …. »

S’agissant du second dossier « le tribunal militaire en formation spéciale statuant publiquement contradictoirement en matière criminelle et premier ressort après en avoir délibéré déclare capitaine Abdourahamane Camara coupable de faits   dissimulation d’armes et des munitions.  Pour la répression le condamne à un an d’emprisonnement et deux millions de francs guinéens  d’amande le tout en application des articles 233 du code de justice militaire, 117 du code pénal, 548 du code de procédure pénale » conclu Saidou président du tribunal militaire en formation spéciale de Kindia. 

De  kindia Amadou bailo batouala Diallo (00224)628516796.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez toute l'actualité directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.