Guinée, Kindia : les autorités communales interdisent de nouveau le FNDC de manifester le jeudi 14 novembre 2019 dans les rues de Kania

Kindia : les autorités communales interdisent de nouveau le FNDC de manifester le jeudi 14 novembre 2019 dans les rues de Kania.

Une réunion interdisant au FNDC de manifester s’est tenue à la commune urbaine de Kindia ce mercredi 13 novembre entre les autorités communales et quelques membres du FNDC antenne de Kindia à la veille de la manifestation projetée ce jeudi. Chose que les membres de l’antenne de Kindia n’apprécient pas d’un bon œil.


Le coordinateur Alseny farinta Camara

Le coordinateur Alseny farinta Camara se dit choquer de la décision des autorités locales alors qu’ils se préparaient pour braver le pavé encore pour protester contre toute modification de la constitution guinéenne et un éventuel troisième mandat pour le président de la République « Nous a fait 4 heures de réunion avec le maire et l’ensemble de ses conseillers, mais nous sortons de cette concertation très déçue par le comportement belliqueux du conseil communal tout en nous interdisant la marche malgré des heures de discussion et de proposition. Mais, eux, ils n’ont fait aucune proposition. Ils ont seulement dit de reporter la marche. Nous, nous demandons à la population de Kindia de se mobiliser demain à la première heure pour manifester de la gare routière jusqu’à la place des martyrs »lance-t-il.


Poursuivant le coordinateur ajoute « les autorités veulent nous imposer une rébellion, mais nous allons résister à cette rébellion conformément à l’article 21 de notre constitution. Nous n’allons pas reculer et personne ne nous mettra en genou » ajoute-t-il.


Pour le locataire de la mairie de Kindia, Elhadj Mamadouba Bangoura, la réception de la société Compagnie de bauxite de Kindia (CBK) serait la cause de l’interdiction de la marche « On les a dits que nous sommes préoccupées demain par le communiqué de monsieur le préfet pour recevoir la CBK qui s’apprête à verser les indemnités aux communes rurales et la commune urbaine de la préfecture. La cérémonie commence à 10 heures et termine à 14 heures. Donc, pour cela, on leur a dit que nous remettons la marche à une date ultérieure » précise le maire.
Il est à souligner que la semaine dernière cette même autorité communale avait interdit la manifestation du FNDC du fait que la préfecture de Kindia avait enregistré un taux de réussite scolaire très bas durant l’année scolaire 2018-2019 suites aux mouvements de grèves du SLEG.
Chérif Keïta correspondant régional depuis kindia

À ne pas rater !
Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez toute l'actualité directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.