Guinée, Kindia manifestation du FNDC : « nous disons merde à ce pouvoir sanguinaire » dixit Abdourahamane Diallo membre du FNDC.

Guinée, Kindia manifestation du FNDC : « nous disons merde à ce pouvoir sanguinaire ».

C’est ce lundi 04 novembre 2019, comme annoncé la semaine dernière, les membres du Front National pour la Défense de la Constitution étaient dans les rues de Kindia pour un meeting à la place des martyrs en vue d’exprimer leur mécontentement à toute modification de constitution et un éventuel 3ème mandat en Guinée. « Libérez Sanoh », « gassata, (en poular), a té bain féou (en malinké) », « deux mandats ça suffi » sont les slogans des protestataires contre la modification de la constitution et un troisième mandat pour le professeur Alpha Condé président de la République.


La trajectoire visée était de la grande Gare Routière de Kindia en passant par le grand marché avec les pancartes sur lesquelles on pouvait lire ‘’NON AU TROISIEME MANDAT’’,’’NON A LA NOUVELLE CONSTITUTION »  » LIBÉREZ SANOH ‘ » jusqu’à la place des martyrs où ils vont tenir leur meeting tout en dénonçant l’attitude de certaines personnes de la mouvance présidentielle.


Abdourahamane Diallo membre du FNDC Kindia.


 « Excepté la zone spéciale de Conakry où il y a nos martyrs qui sont enterrés aujourd’hui, paix à leur âme, c’est des jeunes qui ne devaient pas mourir comme nous aussi. Ils reposent désormais dans l’histoire de la célébrité de la Guinée. Il y a un carré spécial réservé à Alpha Condé parce qu’il y a plus de 116 morts après qu’il se dégage du pouvoir. Nous demandons à ALLLAH de les accueillir dans son paradis éternel. Mais à Kindia nous n’avions dérogé à la règle pour répondre SEKOU OUMAR qui a menti sur Évasion TV pour dire que le FNDC n’est pas à Kindia ‘’nous disons merde à ce pouvoir sanguinaire « , nous allons enterrer ce projet suicidaire et satanique d’Alpha Condé et se retourner avec sa valise comme il était venu »dixit Abdourahamane Diallo membre du FNDC Kindia.

Pour l’ancien président de la délégation spéciale de Kindia « le Front national pour la Défense de la Constitution est une association de partis politiques démocratiques et de syndicats sérieux et d’une bonne franche de la société civile, on est réuni ici pour symboliser notre opposition farouche à une cause et illégale constitution qui ne fait que donner un troisième mandat illégal à un président qui n’a que deux mandats » explique Abdoulaye Bah

Chérif Keïta pour madaliouradio.net

À ne pas rater !
Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez toute l'actualité directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.