Guinée : Kindia, présentation du niveau d’évolution du projet du renforcement des capacités des acteurs de la chaine pénale par la TPI de Kindia

Guinée : Kindia, présentation du niveau d’évolution du projet du renforcement des capacités des acteurs de la chaine pénale par la TPI de Kindia

 Dans le cadre de l’exécution du projet de renforcement des capacités de la chaine pénale, le procureur de la République près du Tribunal de la Première Instance de Kindia sous l’appui financier du Programme des Nations Unis pour le Développement (PNUD) a organisé une séance présentation du niveau d’évolution dudit projet ce vendredi 06 juillet 2018. C’est la salle des audiences dudit Tribunal qui a servi de cadre à cette rencontre.

Cette activité financée par le PNUD vise à accompagner les Tribunaux de Premières Instances de la République à juger surtout les criminels à temps  dans les dits tribunaux à travers le pays.

Sidiki Kanté Procureur de la République près du Tribunal de Première Instance de Kindia explique les raisons de cette rencontre: « Nous avons organisé cette rencontre avec la société civile et les medias pour montrer le niveau au lequel nous nous trouvons dans le cadre de l’exécution du projet de PNUD pour le renforcement des capacités des acteurs de la chaine pénale. Vous devez savoir que les Tribunaux des Premières Instances doivent désormais connaitre les affaires criminelles. C’est une avancée très significative dans le cadre de l’organisation judiciaire en République de Guinée. Dans ce cadre, le PNUD a jugé utile d’accompagner l’état dans l’accomplissement de ces tâches. C’est pourquoi les tribunaux de premières instances de Dixinn, Kindia, Labé, Kankan et N’Nzérékoré ont été érigé en tribunaux pilotes » a-t-il dit.

L’an dernier, selon Sidiki Kanté Procureur de la République, cette organisation judiciaire a permis de juger près de 95 dossiers criminels au TPI  Kindia : « L’an dernier à Kindia, nous avons jugé près de 95 dossiers criminels à l’espace de deux mois. Ces dossiers étaient réservés au cours d’assises et maintenant c’est les tribunaux de la première instance qui doivent s’en occuper ».   

Poursuivant, Monsieur le Procureur Ajoute: « En ce qui concerne le ressort judiciaire de Kindia : Coyah, Dubreka, Télémélé et Forécariah nous avons jugé plus 105 dossiers criminels. Nous sommes encore en train d’organiser des audiences foraines à Coyah, Dubreka et Télémélé (…)Cela permettra de mieux contrôler les officiers de la police judiciaire sur le respect de la détention de 48 heure puis déférer les criminels à la justice pour qu’ils soient jugés et condamner ».  

Guinée : Kindia, présentation du niveau d’évolution du projet du renforcement des capacités des acteurs de la chaine pénale par la TPI de Kindia1

Mamadou Djouhè Keita président du Cercle d’Orientation, de la Consolidation et de la Paix (COC-PAIX) quant à lui accorde un intérêt capital à cette rencontre : « C’est vraiment important ce qui se passe au niveau de la justice de Kindia. Nous comprenons qu’il y a de la qualification. Le justifiable peut oser la justice. Avec cette rencontre on comprend que les gens ne vont plus perdurer au niveau de la police ou de la gendarmerie. Ils peuvent venir tout juste se présenter à la justice pour leur jugement sans perdre beaucoup de temps ».

Par ailleurs, il faut préciser que cet accompagnement du PNUD au gouvernement Guinéen à travers ce projet pilote de renforcement des capacités des acteurs de la chaine pénale va permettre à coup sûr d’instaurer un climat de confiance entre population et magistrats de notre pays.

Par Amadou Bailo Batouala Diallo pour Madaliouradio.com
628 74 51  96

À ne pas rater !
Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez toute l'actualité directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.