Guinée/l’attaque du cortège du Premier ministre : le PADES demande une enquête sur les faits

Guinée/l’attaque du cortège du Premier ministre : le PADES demande une enquête sur les faits

Guinée/l'attaque du cortège du Premier ministre : le PADES demande une enquête sur les faits.

 Au sortir de l’Assemblée hebdomadaire du PADES (parti des démocrates pour l’espoir) ce samedi 23 novembre à Conakry où les membres du parti ont condamné avec dernière énergie l’attaque du cortège du Premier ministre Kassory Fofana dans la région de Labé.


La porte-parole de la branche féminine du FNDC et membre de la coordination Nationale du PADES Madame Aïcha Barry

La porte-parole de la branche féminine du FNDC et membre de la coordination Nationale du PADES Madame Aïcha Barry s’est prononcée à ces termes « l’attaque du cortège du Premier ministre à Labé a été préméditée. Nous sommes en politique, c’est les enfants qui ont fait, mais ces enfants ne sont pas de nous. Ils sont des inconnus. Moi, je pense qu’ils doivent faire une enquête sur cet acte qui est condamnable chez le président du PADES et les autres membres du parti » lance-t-elle.

Si par ailleurs, le FNDC est accusé d’être à la base de ces manipulations, dame Aïcha tranche « les membres du FNDC sont toujours accusés de tout ce qui se passe en Guinée, parce que le FNDC combat le mensonge, l’esclavagisme moderne qui s’abat sur notre Pays. Donc, ceux qui nous accusent cherchent toujours à écraser le FNDC, à marcher sur le FNDC. Cela ne nous étonne pas ces accusations. Le FNDC a la tête sur les épaules et on continue le combat » martèle-t-elle.

Dans sa prise de parole, le coordinateur administratif du PADES Dr Kaba Mohamed condamne toute sorte de violence quelle que soit sa provenance. Pour lui, la violence ne résout pas les problèmes.
Mansaré Naby Moussa pour madaliouradio 628-820-256.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez toute l'actualité directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.