Guinée: l’augmentation du salaire des enseignants serait-il à la base de la hausse du prix du carburant?

Guinée: l'augmentation du salaire des enseignants serait-il à la base de la hausse du prix du carburant?

Face aux questions des journalistes ce samedi à  l’Assemblée Générale hebdomadaire du RPG Arc-en-ciel le parti au pouvoir, Monsieur Hady Barry Secrétaire Général du Ministre des Affaires Etrangères et membre du bureau politique dudit parti a réagi sur l’augmentation du prix du carburant. Une situation qui pourtant suscite des inquiétudes auprès des populations et une vague de réaction de la société civile qui appel à manifester  le mardi 10 juillet 2018 sur toute l’étendue du territoire national.

Sur cette crise d’augmentation du prix du carburant qui perturbe les activités sociopolitiques et économiques du pays depuis le 03 juillet dernier, Monsieur Hady Barry avance ces termes ‹‹ si le gouvernement a jugé utile d’augmenter le prix du carburant c’est qu’il y a d’autre obligation qu’il doit remplir. Le gouvernement ne fabrique pas de l’argent. Il n’a pas d’usine où il peut aller tirer de l’argent. Il faut qu’il le collecte à travers les activités économiques du pays et l’Etat redistribue cet argent. On n’a demandé d’augmenter le salaire des enseignants, ce qui est normale et ce qui est noble. On demande qu’on assiste les nécessités, on demande de s’occuper aux élèves et enseignants  mais où l’Etat doit trouver tout cet argent  alors qu’il ne le fabrique pas ? ›› annonce-t-il.

Est-ce à la population de payer les frais quand il s’agit d’une crise socioéconomique pendant que des milliards sont détournés dans certains départements sans la moindre réaction ? Il est permis d’en faire une réflexion personnelle.

Mansaré Naby Moussa pour Madaliouradio

 666-144-250.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez toute l'actualité directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.