Guinée: « Le PUP n’appartient pas à Monsieur Bangoura » a dit Mouctar Soumah alias Takana Zion candidat en 2020 sous la bannière du PUP

Guinée: « Le PUP n’appartient pas à Monsieur Bangoura » a dit Mouctar  Soumah alias Takana Zion candidat en 2020 sous la bannière du PUP

Lors de son intervention ce mardi 26 juin 2018 dans l’émission les grandes gueules de la radio ESPACE FM, le chanteur reggaeman international de nationalité guinéenne, Mouctar Soumah Alias Takana Zion se dit prêt à se présenter à la prochaine élection présidentielle prévue en 2020 sous la bannière du parti mère de la Basse Guinée (Parti de l’Unité et du Progrès) PUP .

Joint au téléphone ce matin par nos confères de la radio ESPACE FM, le coordinateur de la structure BLACK MAFIA Takana Zion s’est exprimé sans embase étant un partisan du parti PUP dont le fondateur fut feu Président Général Lansana Conté comme tous les autres qui sont membres : « je ne suis pas un homme politique, je suis un simple citoyen animé de bonnes intentions. Je pense à un avenir pour les jeunes de guinée, les femmes, les sages. Par contre, je suis né et grandis dans la politique. Je peux dire en haute voix sans risque d’être démenti par qui que ce soit, que mon père  fait partir des membres fondateurs du premier temps du PUP. Donc dans la continuité, les œuvres que mon père a réalisé au sein du parti PUP, je serai candidat du PUP » a-t-il-dit Takana Zion.    

En effet même si ce n’est pas un héritage pour pouvoir avoir accès au sein du parti, Takana Zion se dit engagé pour être candidat au sein de cette formation politique pour continuer l’œuvre de son père : « ce que mon père a fait  comme travail au sein de ce parti de l’Unité et du Progrès, je peux être candidat pour le PUP. Je vais vous rappeler que j’ai commencé a voté pour le PUP depuis que j’ai 12 ans. Alors je suis militant du PUP. Monsieur Bangoura ne connait certainement pas tous les militants du PUP.  Je peux dire en haute et intelligible voix… Les vieux qui dirigent actuellement doivent être fier de voir un jeune  guinéen qui est entrain de faire la promotion de ce parti et renaître le PUP » ajoute-t-il

Poursuivant Takana s’exprime avec un ton révolutionnaire « Je n’ai pas peur des intimidations, ça ne m’intimide pas, je suis un homme courageux. Ce que je vais vous dire, vous devriez être fier de moi aujourd’hui de lever le drapeau de PUP a un moment ou le parti était presque mort. Le PUP  a besoin de l’énergie fraiche, a besoin de l’énergie de jeune. Le PUP n’appartient pas à Monsieur Bangoura. Si on faisait des primaires au sein de ce parti et tu sauras que  je suis  plus sollicité que lui à la tête de ce parti… Je n’abandonne jamais la musique à cause de la politique… je vais m’occuper de ce que je fais » a laissé entendre le leader de la musique reggae.

Il faut noter qu’à l’assemblée générale du PUP tenue ce samedi 24 juin 2018, Fodé Bangoura l’un des ténors du parti a mis à l’index sur Takana Zion de rectifier ses propos faute de quoi ils vont porter plainte contre lui.

Attendons de voir la suite.

Cherif KEITA

À ne pas rater !
Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez toute l'actualité directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.