Guinée/marche du FNDC : Sidya Touré répond  » Nous n’avons pas besoin d’être acheté pour aller dans la rue « .

Guinée/marche du FNDC : Sidya Touré répond " Nous n'avons pas besoin d'être acheté pour aller dans la rue ".

Les membres du Front National pour la Défense de la Constitution étaient fortement mobilisés ce jeudi 07 novembre sur l’autoroute Fidel Castro pour manifester leur ras-le-bol face au projet du changement de la constitution prévu par le président de la République de Guinée le Professeur Alpha Condé.

Du rond-point tannerie, en passant par Gbèssia, ralliant hamdalaye rond-point jusqu’à l’esplanade du stade du 28 septembre de Conakry ces manifestants ont prôné des slogans hostiles au régime en place comme « ‘ non au changement de la constitution, non au troisième mandat, Amoulanfé« . Sur l’esplanade du stade du 28 septembre, des leaders et membres du front se sont prononcés.


Guinée/marche du FNDC : Sidya Touré répond " Nous n'avons pas besoin d'être acheté pour aller dans la rue ".

Prenant la parole, le président de l’UFR Monsieur Sidya Touré s’est indigné face à la réaction inhumaine des forces de l’ordre à la marche funèbre du lundi « Nous n’avons pas pu honorer le lundi parce que nous avons été victimes d’une agression sauvage. J’aimerais rendre hommage à ces 11 jeunes gens qui sont morts en martyr pour la cause que nous défendons », a indiqué le patron de l’UFR.


Guinée/marche du FNDC : Sidya Touré répond " Nous n'avons pas besoin d'être acheté pour aller dans la rue ". 3

Pour revenir, l’opposant farouche d’Alpha Condé précise « nous sommes sortis une deuxième fois pour donner la preuve que nous n’avons pas besoin d’être achetés pour aller dans la rue. Nous sommes sortis pour montrer que nous n’avons besoin qu’on nous réquisitionne. On n’a pas besoin de donner de l’argent aux chefs de quartier, ni pour se mettre aux carrefours pour distribuer l’argent » à indiquer Sidya Touré.

 Poursuivant, l’ex-haut représentant du Professeur Alpha Condé rajoute « la marée humaine qui a déferlé dans la rue est une preuve éloquente du rejet du projet de nouvelle constitution. Nous sommes fiers de ce que nous venons de réaliser. Nous n’accepterons pas qu’une dictature s’impose dans notre pays » ajoute-t-il.

Au moment où nous quittions les lieux aucun incident majeur n’a été signalé et chacun ralliait son domicile.

Mansaré Naby Moussa pour madaliouradio 628-820-256

À ne pas rater !
Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez toute l'actualité directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.