Guinée : négociations entre le SLECG et le gouvernement, la partie syndicale boude de nouveau la salle des négociations

'’Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée’’ à sa tête le secrétaire général Aboubacar Soumah

Comme prévus, les négociations autour des huit  millions comme salaire de base de chaque enseignant ont repris ce mardi 04 Septembre 2018 à la fonction publique dans la commune de Kaloum.

Après une concertation entre les parties prises qui a duré environ une heure, les acteurs du ‘’Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée’’ à sa tête le secrétaire général Aboubacar Soumah ont boudé de nouveau la salle des négociations.

Cette décision vienne d’une violation des conventions entre la partie gouvernementale et syndicale << notre chargé de communication Amara Mansa Doumbouya a été arrêté depuis hier soir sur instruction du chef de cabinet du ministère de l’éducation nationale pour des raisons que nous ne connaissons pas >>explique monsieur Aboubacar Soumah secrétaire général du SLECG  »Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée ».

Dans le viseur des autorités en raison de son franc-parler, Monsieur Soumah exige la libération immédiate du chargé de communication pour la poursuite des négociations << qu’il soit libéré immédiation sinon les négociations ne peuvent  pas se poursuivre, c’est la raison qui nous a poussé de suspendre les négociations pour des solutions idoines >> précise-t-il.
Du coté gouvernement, il prend acte et dit prêt à discuter pour qu’une solution soit trouvée.
Mansaré Naby Moussa depuis Conakry pour Madaliouradio +224 666-144-250

À ne pas rater !
Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez toute l'actualité directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.