Guinée: Quinze chantiers suspendus par le ministère de la ville et de l’aménagement du territoire dans la commune de Kaloum

Guinée: Quinze chantiers suspendus par le ministère de la ville et de l'aménagement du territoire dans la commune de Kaloum

Après l’écroulement de l’immeuble R+7 survenu le samedi 28 juillet 2018 dans la commune de Kaloum qui a coûté la vie à quatre personnes, une commission de contrôle a été mise en place pour  le contrôle des bâtiments  en construction sur toute l’étendue du territoire national.

Pour ce premier exercice, la commune de Kaloum a été dans le viseur de la DN/DLCLOCAV. Sur 36 chantiers controlés, seulement 21 sont autorisés à poursuivre leur construction.

Selon Dr Fama Camara président de la Direction Nationale de la Construction, du Logement et Cadre de vie, cette interruption est due à des manquements constatés sur le terrain << il a été constaté un manque de suivi, des architectes en manquent d’expérience et des ouvriers analphabètes >> expliquet-il.

Pour la réouverture de ces chantiers, monsieur Fama propose << avant de proposer au ministère de la réouverture de ces chantiers, nous allons inviter les maîtres d’ouvrages et les structures qu’on a trouvée sur place afin qu’ils puissent faire un engagement pour se mettre en règle et de la supervision de leurs chantiers >> précise le président de la DN/DLCLOCAV.

Cette commission est composée des cadres du ministère de la ville et de l’aménagement du territoire, de l’ordre national, des architectes et l’ordre national des ingénieurs et des travaux.

 Mansaré Naby Moussa depuis Conakry pour Madaliouradio +224 666-144-250.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez toute l'actualité directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.