Guinée : Traitement des corps des tueries du 14 octobre : « depuis 1958 à maintenant, je n’avais jamais vu ça dans notre Pays » dixit un député de l’Assemblée nationale

Traitement des corps des: ''depuis 1958 à maintenant, je n'avais jamais vu ça dans notre Pays'' dixit un député de l'Assemblée nationale

Le président de la commission santé à l’Assemblée Nationale Honorable Ben Youssouf Keita a pris part ce lundi 04 novembre à la levée du corps à Conakry des 11 martyrs abattus les 14 et 15 octobre lors de la manifestation lancée par le Front National pour la défense de la constitution pour dire « NON » au changement de la nouvelle constitution qui peut offrir un troisième mandat au Pr Alpha Condé.


Prenant la parole,  le député de l’UFDG a tout d’abord dénoncé le mauvais traitement  de ces dépouilles mortelles pendant leur moment à Ignace Deen  « Toute la semaine, ces corps ont fait des va-et-vient entre les hôpitaux sino-guinéens et Ignace Deen. Jamais dans l’histoire de la Guinée, cela n’était arrivé› » à marteler Ben Youssouf.


Face à cet acte hunimain, le président de la commission santé à l’Assemblée nationale se dit déçu « si on ne respecte pas les vivants, qu’on respecte au moins les morts. Parce que tout le monde mourra un jour, y compris Alpha Condé, ces dépouilles ont besoin de dignité et de respect. Je suis choqué. De 1958 à maintenant, je n’avais jamais vu ça dans notre pays. Cela prouve que la Guinée est en train de descendre dans le précipice » déplore-t-il.


À signaler que, la marche funèbre de ces martyrs s’est soldée par des altercations entre les forces de l’ordre et les membres du front national pour la défense de la constitution où il y a eu des blessés graves.


Mansaré Naby Moussa pour madaliouradio 628-820-256.
À ne pas rater !
Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez toute l'actualité directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.