Internationale : Hospitalisé à Berlin, l’opposant russe Alexeï Navalny se trouve toujours dans le coma

Internationale : Hospitalisé à Berlin, l’opposant russe Alexeï Navalny se trouve toujours dans le coma

Après de nombreux revirements, l’hôpital d’Omsk a donné son accord à un transfert de l’opposant russe, dans un état critique. Selon ses médecins, chaque heure compte : il y va de sa survie autant que des chances d’établir avec certitude ce qui lui est arrivé.

L’avion médicalisé transportant l’opposant russe Alexeï Navalny et arrivant de la ville russe d’Omsk a atterri à Berlin, samedi 22 août au matin, près de cinquante heures après que l’opposant est tombé inconscient à bord d’un autre avion, commercial celui-là, qui le ramenait chez lui, à Moscou. M. Navalny a ensuite été conduit à l’hôpital de la Charité, dans la capitale allemande, pour y être soigné. « L’état d’Alexeï Navalny est stable », a assuré peu après l’atterrissage l’ONG qui a organisé le transfert. La direction de l’hôpital a fait savoir que les médecins procédaient « à un diagnostic médical global » qui devrait durer « quelque temps ». Ils n’ont prévu de s’exprimer qu’après ces examens.

Le tumultueux feuilleton de son évacuation aura constitué un chapitre à part dans cette histoire dont l’issue n’est pas encore écrite. M. Navalny, 44 ans, est plongé dans le coma depuis jeudi, sur des soupçons d’empoisonnement, et son état reste critique. Son arrivée à Berlin, résultat d’une âpre bataille, est toutefois un motif d’espoir pour ses proches, à commencer par sa femme, Ioulia Navalnaïa, qui l’accompagne en Allemagne.

Dans la soirée de vendredi, après de nombreux revirements, l’hôpital d’Omsk a finalement donné son accord à un transfert. Il aura, ensuite, fallu encore attendre sept heures avant que l’avion de l’ONG allemande Cinema for Peace ne décolle de l’aéroport de la ville sibérienne. Aucune explication à ce délai n’a été fournie, mais il pourrait avoir un lien avec les multiples procédures judiciaires visant l’opposant sur le sol russe.

Source : https://www.lemonde.fr/

À ne pas rater !
Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez toute l'actualité directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.