Ministre Cheick Sacko lance les travaux du service de l’inspection générale de la justice à Kindia

Ministre  Cheick Sacko lance les travaux du service de l’inspection générale de la justice à Kindia

                      Ministre de la Justice,  Garde des Sceaux Maitre  Cheick SACKO

Le Ministre d’Etat, Ministre de la Justice,  Garde des Sceaux Maitre  Cheick SACKO  a conduit une forte délégation de son Département  ce lundi 09 juin 2018 au Tribunal de Première Instance de Kindia pour le lancement des  travaux du service de l’inspection générale de la justice.


Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la reforme de son Département qui touche les Tribunaux Pilotes du pays
.

C’est ce lundi 09 juin 2018 au chevet du Tribunal de Première Instance de Kindia que le Ministre de la Justice, Garde des Sceaux Maitre  Cheick SACKO et l’ensemble de sa délégation  devant les autorités préfectorales ont procédés au lancement des travaux du service de l’inspection générale de la justice  des tribunaux pilotes du pays  pour la reforme du département de la justice qui se passe désormais chaque année, cela en vue de renforcer  la capacité et les conditions de travail des magistrats  du pays.

En effet, ces reformes vont se poursuivre  en des rythmes soutenus afin de doter la Guinée une Justice forte et crédible. La cité des agrumes de par le résultat escompter en matière de jugement par son TPI  a bénéficié   cet acte du département  en charge qui a jugé  plus de 90 cas d’affaires criminelles  dans l’espace  de  deux mois .Cette nouvelle organisation judiciaire rapprochera la justice et les justiciables .Le Ministre SACKO revient sur les motifs de sa présence au tribunal de première instance de kindia au compte de cette journée : « j’ai tenu personnellement venir ouvrir à Kindia cette mission d’inspection pour montrer l’importance de ce que le département  possèdes au service de l’inspection régionale au niveau du département, l’inspection va , porter pour un premier temps, sur les cinq juridictions pilotes  à savoir : Kindia, Labé, Kankan et N’Nzérékoré. Ensuite, un deuxième temps sur toutes les autres juridictions du pays. D’autres part, aussi c’est parce qu’il y a une parfaite harmonie entre les magistrats de Kindia. Il est important  aussi que la justice puisse travailler en harmonie avec les autres corps  du pays. Cet exemple de kindia pourra être importé  effectivement dans d’autres départements.

Pour le Ministre de la Justice et des Garde des Sceaux, l’inspection permet d’identifier les points faibles du travail des magistrats et d’apporter des corrections adéquates mais cela a été freiné par un manque de moyens : « L’inspection  est quelques chose d’essentiel qui permet de vérifier  le travail des magistrats au quotidien afin  d’établir un rapport pour corriger des imperfections  pour donner  des conseils circonstencieux  et adéquat en la matière. On a été freiné par des questions de moyens. Donc, les maigres moyens  qu’on a, bien entendu, on le privilégie sur l’immédiateté, sur l’actualité quand il y a des crimes abominables dans nos régions. Il faut tout de suite intervenir  organiser le procès criminel  pour parer au plus urgent  »  Explique le Ministre.   

Après le Tribunal de la Première Instance de Kindia, direction  à la maison centrale en compagnie de sa délégation  pour visiter les détenus de la prison civile pour  s’enquérir  l’état de fonctionnement de la dite prison.

 Cherif KEITA
Keitacherif06@gmail.com

À ne pas rater !
Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez toute l'actualité directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.