Technologie: La voiture électrique citadine de Valeo coûte seulement 7500 euros

Technologie: La voiture électrique citadine de Valeo coûte seulement 7500 euros

L’équipementier français Valeo a profité du CES 2018 (Consumer Electronics Show) à Las Vegas pour présenter un prototype de citadine électrique biplace dotée d’une autonomie de 100 km. Cette voiture électrique taillée pour la ville, légère, très compacte, et rechargeable en moins de quatre heures, sera destinée au marché chinois et sera vendue au tarif de 7500 euros.

 

L’équipementier français est venu au Consumer Electronics Show (CES) avec un prototype de citadine électrique biplace baptisée 48V qu’il compte commercialiser en Chine pour un prix (avec subventions) équivalent à 7500 euros.

 
La 48V utilise un système de propulsion électrique basse tension avec récupération d’énergie au freinage développé par Valeo qui, selon l’entreprise, est « 20 % plus économique que les solutions haute tension existantes ». Ne pesant que 600 kg, la voiture est équipée d’une batterie lithium-ion de 14 kWh qui lui confère une autonomie de 100 km. Elle peut atteindre 100 km/h en vitesse de pointe, largement suffisant pour des trajets interurbains quotidiens.
La voiture électrique citadine de Valeo coûte seulement 7500 euros 2
 
 
Valeo, qui a développé cette voiture sur la base d’un modèle chinois existant en collaboration avec l’université Jiao-tong de Shanghai, ne compte pas se muer en constructeur automobile. La 48V, qui prendra vraisemblablement un autre nom, sera assemblée par des marques automobiles tierces. L’équipementier vise en priorité le marché chinois qui représente un potentiel colossal. En effet, les autorités ont décidé de mettre le cap sur les transports électriques et encouragent son développement. Selon Valeo, 80000 bornes de recharge existent déjà en Chine et 800000 sont à venir.
 
Le gouvernement chinois a décidé que les véhicules à énergies renouvelables devraient représenter 12 % des ventes annuelles à l’horizon 2020. Le prix sera donc un levier essentiel pour pousser la démocratisation de la voiture électrique. Les constructeurs chinois, qui disposent d’une puissance industrielle colossale, seront  les moteurs de cette baisse tarifaire. Valeo semble bien placé pour en profiter.

Soure: www.nouvellestechnologies.net

À ne pas rater !
Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez toute l'actualité directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.