Université de Kindia, une passation de service farouchement contestée par des enseignants déçu

Université de Kindia, une passation de service farouchement contestée par des enseignants déçu   1

Ce jeudi 21 juin 2018 les cadres mutés  par décision du Département de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique de l’université de Kindia se sont farouchement  opposé à la passation de service avec les nouveaux rentrants. Les causes seraient le non-respect de la procédure.  

Tout aurait commencé lorsque les enseignants, responsables à tous les niveaux se sont installés dans la salle d’amphithéâtre Nongo Mansaré.

D’entrée de jeu, la question de passation de service aurait été abordée, ce qui a  provoqué des vives tensions entraînant des cris, des menaces, des injures et dispersion dans la salle.

Au sein de cette université, lors de cette passation de service, les cadres sortants se sont catégoriquement opposé contrairement à la décision prise par le département du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique faute de quoi, les enseignants chercheurs  sortants ont  estimé leur  volonté de ne pas être demi de leur fonction en pleine fin d’année universitaire. Alors qu’ils sont à la régularisation des différentes notes des étudiants qui sont au seuil de leur avenir. Mais aussi manifestent leur ras le bol à l’endroit du recteur qu’ils qualifient de médiocre au sein de cette université.  
Université de Kindia, une passation de service farouchement contestée par des enseignants déçu   2
Aboubacar Sidiki Traoré

« J’ai été demi de mes fonctions maintenant a 10 jours de la fin d’étude  de l’année universitaire, je suis étonné que je travaille pendant 11 mois 20 jours. je suis entrain de calculer les notes des étudiants de la première et deuxième année, on vient d’un coup me surprendre avec une décision que je suis muté. Alors que, moi j’ai été muté ici par un arrêté Ministériel par nécessité de service. Sinon, je suis professeur du lycée et je suis très fière de  l’être et lui-même le Recteur il l’ait aussi. On a étudié dans la même Ecole Normale Supérieur de MEKNES. Puisque je n’ai pas accepté de me soumettre à sa volonté, c’est pour cette raison qu’il veut me crée des problèmes »
Explique Aboubacar Sidiki Traoré chef de Département des Sciences de Langages de l’équipe  sortante.
Université de Kindia, une passation de service farouchement contestée par des enseignants déçu   3
Baseydou Camara

Baseydou Camara Secrétaire des Facultés à la Faculté  des Langues et Lettre de l’equipe sortante  pour sa part affirme avoir la situation pédagogique et administrative et demande au Ministre de ne pas suivre le Recteur : Je demande au Ministre d’éviter de suivre la folie d’un seul recteur. On prend plus de quarante enseignants, on les mute ailleurs. On les démet de leurs fonctions sans nécessité de service. Nous sommes en moyens de dix jours de la fermeture. Nous avons la situation pédagogique et administrative de nos étudiants. Nous sommes entrain d’enregistré et calculer les notes. Il y a des étudiants qui se déplacent depuis Conakry pour venir  régulariser leur situation de note. Nous sommes entrain de faire tout cela. Une décision tombe, on nous démet de nos fonctions et on dit de faire la passation de service. Ceux qui rentrent n’ont pas travaillé durant toute l’année. Donc, ils ne connaissent pas la situation pédagogue et administrative. Vraiment le Ministre n’a qu’à éviter de prendre les actes sur l’humeur d’un seul Recteur » 

Après la première tentative de passation de service, les cadres rentrants se sont réunis à nouveau dans la salle de conférence du Rectorat sur instruction du Monsieur le Recteur.
Université de Kindia, une passation de service farouchement contestée par des enseignants déçu   4
salle de conférence du Rectorat 

Au cours de cette réunion, le recteur Dr Jacques Kourouma a réitéré l’engagement du Gouvernement a ne pas consommer la médiocrité dans les Institutions de la République tout en soulignant le niveau de compétence de certains de ces enseignants chercheurs au sein de cette université. Pour le recteur, cette décision émane du Département du Ministère de l’Enseignement  Supérieur et de la Recherche Scientifique à travers un arrêté  et à son tour de préférence a augmenté le nombre d’enseignants.

Il faut préciser également l’expulsion de certains responsables dont le nom figure sur la nouvelle décision Ministérielle  hostile à la gestion du Recteur ainsi que  certains enseignants sortants infiltrés dans la salle  qui manifestaient leur colère.

Université de Kindia, une passation de service farouchement contestée par des enseignants déçu   5
Kéa Touaro
Au sortir de la réunion, Mr Kéa Touaro précédemment Enseignant chercheur  de l’Université de N’zezkoré nommé vice doyen du charger des Etudes à la Facultés des Langues et Lettres à l’Université de Kindia livre ses sentiments : « C’est un sentiment de joie, par ce que la passation qui vient d’être amorcé est un bon départ puisque la première phase consistait à nous informer de prendre connaissance du contenu de la décision du Ministre de l’Enseignement Supérieur qui s’est déroulé dans une atmosphère  sereine  » 

La question que tout le monde se pose à quand une coopération entre enseignants  rentrants et anciens pour la bonne marche de l’Université ?

Chérif Keita

À ne pas rater !
Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez toute l'actualité directement dans votre boite mail !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.